{EDOS}L’École de développement de logiciel libre démarrée en 2016 ouvre ses portes pour l’année 2017

Une Initiative locale destinée aux collégiens et lycéens

 

 

 

EDOS, c’est quoi ?

L’informatique, ce n’est pas que des clics et des écrans tactiles.

C’est avant tout de la technique et de la programmation.
Si tu veux découvrir ce qu’il y a dans le moteur et rentrer dans la matrice, l’association Café de l’Industrie te propose des séances d’initiation ou de perfectionnement au développement de logiciel libre.

Tu es collégien ou lycéen, avec des programmeurs professionnels qui ont envie de partager avec toi, tu apprendras à être aux commandes de la machine.

EDOS, comment ça se passe ?

Des séances de 1h30 sont organisées tous les mardis scolaires, de 17h30 à 19h au lycée Pierre Gilles de Gennes, jusqu’au mois de juin.
Tu peux nous rejoindre à n’importe quel moment de l’année. Tu travailleras sur un ordinateur prêté par le lycée, sur un système Linux, et tu pourras garder une clé USB qui te permettra de continuer à expérimenter chez toi.
La première séance aura lieu le le 26 septembre 2017 au lycée Pierre Gilles de Gennes.
Préviens de ta première présence, qui sera gratuite, par email ou par téléphone.

EDOS, combien ça coûte ?

Une contribution de 100 Euros pour l’année est demandée aux parents.
Des aides peuvent être apportées si nécessaire.

EDOS, à qui je m’adresse ?

Tu peux avoir des renseignements par email sur info-edos@manufacture-du-libre.fr ou par téléphone au 04 86 68 60 25, demander Anissa.
Cette initiative est organisée par le Café de l’Industrie, www.cafe-industrie.fr, association d’entreprises, avec la volonté d’aider au développement de logiciel libre et de développer de nouveaux talents. Ce programme est co-financé par Provence Alpes Agglomération.

Un commentaire

  1. C’est vraiment une belle initiative. J’aurais adoré avoir accès a un truc comme ça !

    Ça peut être moteur de développement pour le pays bien sur, mais aussi et surtout pour les gamins qui vont y participer. Bravo.

Les commentaires sont fermés.