Digne-les-Bains : l’Université d’été du Développement de logiciel libre et Open Source au lycée Pierre Gilles de Gennes

L’image contient peut-être : 7 personnes, personnes souriantes

Patricia Granet Brunello, Maire de Digne-les-Bains, a remis hier au Lycée Pierre Gilles De Gennes les diplômes de fin d’année aux élèves de l’EDOS, l’École du Développement de logiciel libre et Open Source. Cet apprentissage de la programmation proposé hors du temps scolaire par le Café de l’Industrie a pour objectif de faire découvrir à des collégiens ou des lycéens les langages informatiques.

Ainsi, tous les mardis de l’année de 17h30 à 19h, une dizaine de jeunes se sont retrouvés autour d’un projet commun de création d’un jeu vidéo. L’histoire d’un pingouin qui avait perdu son portefeuille dans une salade… le but du jeu étant de retrouver le portefeuille. Encadré par des programmeurs professionnels issus de l’entreprise dignoise XSALTO, c’est apprentis gameurs ont pu acquérir des notions de python, un lange de programmation d’objet multi-paradigme et multi-plateformes.

{EDOS} 2017-2018 :
L’École du Développement de logiciel libre et Open Source reprendra ses cours dès la rentrée scolaire. Alors si tu es collégien ou lycéen et que tu es curieux d’apprendre comment fabriquer un jeu vidéo, un logiciel ou une application pour ton smartphone, inscris-toi sur info-edos@manufacture-du-libre.fr

En marge de cette remise de diplôme, une présentation de la version bêta de l’application mobile « GéoCropping » a été faite au maire. Cette application 100% dignoise permet aux initiés d’ OpenStreetMap de valider les données géolocalisées sur cette carte collaborative. Financé en partie par la Région Paca, cet outil a été développé par un jeune apprenti de la société Xsalto. Encore un bel exemple de développement numérique de notre territoire.

L’image contient peut-être : 10 personnes, personnes souriantes, personnes debout

Sessions d’apprentissage au développement de logiciel pour les jeunes passionnés d’informatique

Le Café de l’Industrie organise des sessions d’apprentissage au développement de logiciel pour les jeunes passionnés d’informatique. Ces sessions sont accessibles à tous.
L’apprentissage a commencé début décembre, mais vous pouvez nous rejoindre à tout moment car l’accompagnement est entièrement personnalisé.
Venez participer à la communauté !
Pour plus d’information 

{EDOS} École de développement de logiciel libre 2016

Une Initiative locale destinée aux collégiens et lycéens

EDOS, c’est quoi ?

L’informatique, ce n’est pas que des clics et des écrans tactiles.

C’est avant tout de la technique et de la programmation.
Si tu veux découvrir ce qu’il y a dans le moteur et rentrer dans la matrice, l’association Café de l’Industrie te propose des séances d’initiation ou de perfectionnement au développement de logiciel libre.

Tu es collégien ou lycéen, avec des programmeurs professionnels qui ont envie de partager avec toi, tu apprendras à être aux commandes de la machine.

EDOS, comment ça se passe ?

Des séances de 1h30 sont organisées à partir du 29 novembre 2016, tous les mardi scolaires, de 17h30 à 19h, au lycée Pierre Gilles de Gennes, jusqu’au mois de juin. Tu travailleras sur un ordinateur prêté par le lycée, sur un système Linux, et tu pourras garder une clé USB qui te permettra de continuer à expérimenter chez toi.

EDOS, combien ça coûte ?

Une contribution de 100 Euros pour l’année est demandée aux parents.

EDOS, à qui je m’adresse ?

Tu peux avoir des renseignements par email sur info-edos@manufacture-du-libre.fr. Cette initiative est organisée par le Café de l’Industrie, www.cafe-industrie.fr, association de d’entreprises, avec la volonté d’aider au développement de logiciel libre et de développer de nouveaux talents en Pays Dignois.

Ce programme est co-financée par la Région et la Communauté de Communes Asse Bléone Verdon, et il est accompagné par le Pays Dignois.

Vous pouvez télécharger le document d’information.

Et de deux médailles pour les bières Cordoeil

Après le Fourquet d’Or obtenu à Nancy pour sa bière Deuxgrains meilleure bière blanche de France en 2014, et le Fourquet d’Or pour la meilleure Ambrée de France en 2015, la bière Cordoeil est de nouveau récompensé, cette fois au Concours International de Lyon.

La Cordoeil Ambrée une fois de plus meilleure ambrée obtient la Médaille d’Or 2016 et la Cordoeil Blonde la Médaille d’Argent 2016.

JC Becquet, président de l’APRIL

Assemblée générale de l’APRIL

À l’issue de l’assemblée générale du 13 février 2016, Jean-Christophe Becquet est réélu président de l’April. « 2015 a été une année intense pour l’association. L’implication et la compétence de nos permanents, la légitimité acquise auprès des partenaires institutionnels et le soutien renouvelé de nos membres, notamment des collectivités vont nous permettre de poursuivre nos actions de promotion et de défense du logiciel libre en 2016. » a t-il déclaré.

Le libre en fête

Prochain rendez-vous dans le cadre du Libre en Fête, samedi 26 mars 2016 au Fab’Alpes de Gap pour une conférence à deux voix intitulée « Pas de république numérique sans logiciel libre » avec Karine Berger, députée des Hautes-Alpes, signataire du Pacte du logiciel libre de l’April.

Série URMA PACA : Pas ce que vous croyez

La vidéo comme support de promotion

En 2015, WeGo Productions se lançait dans le pari fou d’une campagne déjantée sur la promotion de l’apprentissage.

Il a fallu une année, la motivation de jeune apprentis, le talent de notre équipe technique pour la sortie de 5 films qui viennent révolutionner la présentation classique des centres de formation d’apprentis.

5 projets, 5 CFA pour 5 films de promotion sur

  • La mécanique automobile
  • L’esthétisme
  • Les métiers de bouche
  • Le tertiaire
  • et l’ensemble des formations en apprentissage.

Au départ une baseline : l’Apprentissage #PasCeQueVousCroyez… Et si on partait de l’imaginaire des futurs recrues pour revenir à la réalité et démonter les clichés!

Pour en savoir plus…

Terra3d : l’imagerie 3D au service des routes du 04

Jacques Hersant a présenté sa société Terra3D lors des rencontres du CID du 2/2. Grâce à sa technologie d’imagerie 3D synchronisée à un GPS haute précision, Terra3D peut réaliser des modèles 3D des routes.

Le conseil départemental des Alpes de Haute Provence a ainsi pu avoir accès aux images 3D de 200 km de routes de montagne, et les outils logiciels pour les parcourir. Les applications de cette technologie sont très nombreuses et en particulier l’assistance au déneigement et les études de stationnement.